Les activités de la SSM Hiva Oa

Le sémaphore

Le sémaphore d’Atuona est idéalement placé sur la côte sud de l’île. Il est un poste d’observation positionné à la sortie du port de Tahauku pour regarder l’activité maritime entre le triangle Mohotani – Tahuata – Hiva Oa. C’est également l’espace d’interface entre les navires en mer et la terre.

Un sémaphore désigne un poste de signalisation établi sur une côte avec lequel les navires communiquaient à l’origine par des signaux optiques. Désormais, cette communication s’effectue par radio. C’est ce que fait le sémaphore d’Atuona sur les canaux VHF 16 et 9.

Le sémaphore est tenu par les bénévoles de la station de sauvetage en mer. A certaines périodes, il est renforcé par des stagiaires mis à disposition par le Pays, directement ou via la CODIM.

Le sémaphore d'Atuona

Jusqu’au 1er janvier 2011, l’Office des Postes et Télécommunications permettait une surveillance radio par VHF canal 16 sur toute la Polynésie française. Depuis cette date, et dans la mesure où la Polynésie française est classée en zone A3 en termes de surveillance maritime, plus aucun contact VHF n’est possible directement avec le JRCC Tahiti sur la zone Marquises.

En coordination avec le JRCC Tahiti et au profit de celui-ci, le sémaphore d’Atuona est activé pour diffuser des messages d’appel à navires, de sécurité ou d’alerte tsunami. Il n’est donc pas armé 24h/24h. Cependant, le dispositif de communication est complété par un poste radio VHF sur les hauteurs de l’île (plus de 400 mètres) chez le président de station, un autre chez le secrétaire sur la côte nord (128 m d’altitude) et un troisième chez la trésorière pour la baie des Traîtres. Les veilles ne sont pas systématiques, mais globalement permettent une couverture radio assez soutenue dans le temps.

Le sémaphore d'Atuona

Par ailleurs, le sémaphore d’Atuona diffuse chaque matin le bulletin météorologique marine pour la zone à la suite d’un accord avec Météo France. Il annonce également sur canal 16 les arrivées au port de Tahauku, tous les 10 jours environ, des caboteurs Taporo IX et Aranui V, dès réception des précisions d’arrivées transmises par le capitaine de chacun de ces navires.

Il fait de même lorsqu’un navire militaire souhaite entrer dans le port. Ces informations diffusées par radio sont complétées par des annonces sur la page Facebook de la station, suivie par plus de 1 200 personnes.

En plus d’être le centre de communication maritime en situation de crise, le sémaphore sert également de "carré des sauveteurs", lieu de réunion et de rassemblement pour les bénévoles. C’est également là qu’est stocké le matériel d’intervention.

Le sémaphore d'Atuona

Les opérations maritimes

La station de sauvetage utilise une vedette en aluminium de 7,5 m, ancien navire administratif reconverti du Service du développement Rural. Elle embarque en opération trois ou quatre sauveteurs en mer. Les opérations maritimes sont de plusieurs natures :

    Recherche et sauvetage
    Assistance remorquage
    Évacuation sanitaire maritime depuis un navire
    Encadrement de manifestations nautiques
Le sémaphore d'Atuona