L'histoire de la SSM Hiva Oa

FEPSM

En juillet 2009, vingt-cinq habitants de l’île de Hiva Oa (îles Marquises) décident de se constituer en station de sauvetage à la suite de la disparition en mer d’une pirogue. Cette première structure est présidée par un pêcheur professionnel, Lucien Pautehea, sollicité parallèlement par la directrice du MRCC Papeete (devenu JRCC Tahiti depuis 2016) pour structurer une organisation bénévole.

Dès septembre 2009, les bénévoles de la station de Hiva Oa valident officiellement la nécessité d’un moyen dédié pour le sauvetage en mer. Après étude, il est décidé de viser un navire dont le rayon d’action permettra de servir à l’ensemble des Marquises et surtout d’effectuer des évacuations sanitaires (évasans) maritimes d’urgence dans des conditions de transport adaptées, avec du personnel formé.

A la suite de la création de la Fédération d’Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer - FEPSM - en novembre 2009, elle est officiellement reconnue en janvier 2010 comme la première des Stations de sauvetage en Polynésie française. Elle répond à l’immatriculation SSM 01".
Son siège se situe au sémaphore d’Atuona, en pointe du port de Tahauku.

Le 4 novembre 2014, le sémaphore d’Atuona entre en fonction. Il est situé en bordure de mer, dans la zone des "cinquante pas du Roi", sur une parcelle de terrain mise à la disposition, par le Pays, de la station de sauvetage en mer.

Tenu par les bénévoles de la station de sauvetage en mer, il est le premier sémaphore civil de la Polynésie française et du second de la République.

Evasan

En octobre 2015, le Pays met à disposition de la station de sauvetage en mer, pour trois années, une vedette aluminium de 7,50 m. Ancien moyen nautique du Service du Développement Rural, cette unité est remise à niveau par une subvention exceptionnelle de l’État.

En mai 2018, les bénévoles, réunis en assemblée générale extraordinaire, réactivent une ancienne association, Marquises Urgences Maritimes, pour se constituer en association loi 1901 autonome : "Station de sauvetage en mer de Hiva Oa". Celle-ci prépare une réforme des statuts de la FEPSM qui doit conduire à l’instauration d’une véritable fédération d’associations.

Le bateau de la SSM Hiva Oa